Abbatt, M. Jonathan

Université de Toronto

(260 000 $ sur 3 ans, 2001, complété en avril 2004)

Ce projet comporte des recherches sur l’incidence des particules des aérosols atmosphériques sur les nuages et sur le climat mondial de même qu’une évaluation des effets « indirects » éventuels des aérosols sur la formation des nuages. Il s’agit là de l’une des principales inconnues scientifiques de l’évaluation des changements climatiques que connaît la planète. Ces travaux contribuent à l’élaboration d’un modèle de pointe du climat mondial qui accroît notre connaissance du rôle des matières organiques dans la formation des nuages et de toute évolution du climat mondial. Les modèles de climat planétaire antérieurs portaient surtout sur les aérosols de sulfate inorganique en omettant de considérer le rôle d’espèces organiques comme les particules d’aérosols.