L’eau revêt une importance économique et stratégique primordiale : elle est une ressource, un bien de consommation courant et un élément essentiel de la santé, de l’agriculture, de l’énergie, de la vie urbaine et du développement commercial et industriel. Au cours des dix dernières années, la Fondation canadienne pour les sciences du climat et de l’atmosphère (FCSCA) a investi plus de 14 millions de dollars dans des travaux de recherche stratégiques portant sur l’eau et d’autres sujets connexes aux conditions climatiques et atmosphériques dans l’ensemble du Canada. Les 27 et 28 mai 2010, la Fondation, en collaboration avec Environnement Canada, a réuni 115 experts pour discuter des connaissances acquises et des questions encore en suspens. Ce symposium portait sur les incidences de l’évolution des conditions de l’eau et de leur pertinence dans le contexte de l’innocuité, de la sécurité, des écosystèmes, de la santé et du développement économique, et il a aussi été question des nouveaux besoins.

 Cet événement a servi de forum sur la sécurité de l’eau à des chercheurs, des responsables de l’élaboration de stratégies, des décideurs et d’autres intervenants. On y a discuté des demandes concurrentielles; des enjeux relatifs aux eaux transfrontalières; de l’incidence des changements climatiques sur l’eau souterraine; des terres humides et des conditions de la neige et de la glace; des inondations et des sécheresses; des problèmes liés à la contamination de l’eau et du rôle favorable ou défavorable de l’eau dans la future mise en valeur de l’énergie, de l’agriculture, de la foresterie et d’autres secteurs. On y a aussi examiné le besoin d’améliorer la mesure du débit des eaux afin d’en effectuer le suivi des variations.