Torlaschi, Enrico

Université du Québec à Montréal

(75 000 $ sur 3 ans, 2001, complété en juin 2004)

Mesurer la pluie et la neige revêt une grande importance partout au Canada et l’usage du radar polarimétrique en météorologie figure au sommet du la liste des priorités de recherche du Service météorologique du Canada. On a amélioré l’interprétation des observations radars de la neige, de la couche fondante et de la grêle par l’optimisation de la conception et de l’analyse du radar polarimétrique en météorologie. Le projet a posé les fondements scientifiques essentiels à l’application pratique des algorithmes de la polarimétrie radar et amélioré l’interprétation et les prévisions du temps violent touchant la population canadienne.